Les couteaux sont des coquillages de la famille des bivalves. Leurs coquilles sont de forme allongée et symétriques et peuvent être tranchantes (comme un couteau).
À l’une des extrémités du coquillage se trouve la tête atrophiée et, de l’autre, le pied en forme de hache.
Comment les récolter ?
Saupoudrer de sel les deux petits trous qu’ils forment dans le sable. Puis attendre qu’ils remontent en pensant être de nouveau dans l’eau et qu’ils sortent du sable. Il faut alors les saisir rapidement avant qu’ils ne replongent.
Les récolter du bord en Mediterranée est de plus en plus rare, il faut avoir un peu de chance et tomber sur banc de sable entre deux eaux. Il faut aussi repérer les coquilles vides au bord de l’eau.
Une autre technique consiste à les faire en pleine eau, en plongant et en les récoltant au moyen d’un rayon à vélo.
Comment les utiliser en pêche?
Entier avec la coquille en les passant sur toute la longueur jusqu’à l’hamecon avec une aiguille à vif. Il faut ensuite l’attacher avec quelques tours de fil élastique. Utilisé entier est principalement destiné à séduire les dorades.
On peut aussi l’utiliser décortiqué et enfilé sur le bas de ligne et l’hamecon, il faut bien le ligaturer avec du fil élastique car l’ensemble est fragile. Dans ces conditions on vise plutôt les loups, les sars, les marbrés, et plutôt par mer agitée.
C’est un de mes appats préférés car il est polyvalent.
Pensez aussi que certains rayons poissonnerie de supermarchés proposent ce type de coquillage « comestible » à la vente.