Ci dessous un beau récit de Nico et surtout une belle joie. Je ne résiste pas à vous en faire profiter. Bonne lecture et bonne pêche.

« Bonjour, je m’appelle Nico, je suis pêcheur inexpérimenté, depuis un an et demi.
Je vais te raconter ma chance du débutant, qui date du mois d’octobre dernier.
Comme je n’ai que peu d’expérience, j’en suis rendu à essayer des trucs pour voir si ça marche. Je m’inspire donc de différents sites internet ou autres blogs divers.
Bref, je décide donc d’aller pêcher sur la plage des Aresquiers, je n’y suis jamais allé, on verra bien…
Je me gare sur le premier parking que je trouve en venant de Vic, et je voie plusieurs pêcheurs déjà installés à plusieurs dizaines de mètres sur ma gauche.
En effet, je constate que je me trouve en limite de la plage de sable, et qu’à ma droite il n’y a que galets et cailloux, donc moins pratique pour planter des piquets!
Tant pis, je m’installe là, pas trop prêt des autres; On n’aime pas trop être jugé quand on est pas sûr de soi!
Je mets mes trois cannes à l’eau, avec des montages classiques méditerranéens, olive coulissante, bas de ligne de 35 de chez « à fond la forme », et tronçon de vers de chalut.( Comme je ne vais pas pêcher souvent, je me permet des appâts chers). Je commence à me détendre dans mon fauteuil de camping quand je voie ma canne la plus light se plier en deux au point que j’ai cru l’avoir perdue.Le fil part de plusieurs mètres. D’un bond je m’en saisie, et je commence à travailler le poisson. A ce moment là, je n’ai qu’une chose en tête, c’est de ne pas casser! Je vérifie que mon frein est assez desserré, et je ramène tout en douceur. Ça repart. Je laisse faire et j’attends, puis je ramène. Après de longues minutes de pur plaisir, j’aperçois une grosse forme blanche à la surface. Qu’est ce que c’est que ce truc!  Je ramène encore, et, m’aidant des vague, je tire un magnifique loup sur la plage. Je sais même pas par ou je dois l’attraper. Alors j’essaye de le tirer à la main par le fil, et là, ça lache!!!! Panique!!! Je lui attrape l’ouïe avant qu’une vague l’emporte et la joie l’envahie!  71 centimètres pour 3 kilos 600!!! Wouaa!! J’avais jamais osé en rêver.
Ca a été le seul poisson de la journée. Mais quelle journée!!!
Ils pouvaient venir, maintenant les pêcheurs expérimentés, j’avais de quoi être fier, et je sais pourquoi je viens à la pêche.
Merci pour ton blog, qui me permet d’avoir des infos afin de ne pas partir trop au hasard. »