Récit de Philippe alias Funkyman‏, qui a péché une très grosse dorade dans les allentours de la Grande Motte. Merci Philippe pour ce beau récit et cette belle pêche et merci aussi d’être un aussi fidèle lecteur (et maintenant acteur) du blog.

Salut Sébastien,
Avec plaisir je te communique les photos.
Doublement plaisir car le poisson est beau, mais aussi  lorsque j’ai commencé à pêcher en surf ( 2 ans 2ans  1/2 environ maintenant)  j’ai dévoré tes récits de l’époque et je me disais qu’un jour moi aussi cela devrait m’arriver car je ne suis pas plus con qu’un autre.
C’est fait, et si au travers de ton blog mon récit et photos peuvent donner du plaisir à d’autres c’est génial.

Fin de matinée direction la plage, le temps est superbe, les touristes ont presque tous disparus.Enfin pouvoir pêcher la journée un vrai bonheur. 11 h les cannes sont à l’eau, sur ma droite, je fais la connaissance de Siréne.
Siréne m’indique que 2 fois elle a été cassé sur son empile, sans avoir vu son scion bouger, questionnement ? l’appât trop gros ( bibi Sétois) fil de mauvaise qualité ??

Vers 14 h je remonte une dorade de 700 g prise sur un ver de sable, et sinon rien de rien a part le soleil,
16h je commence à ranger le matos, il est temps de partir, a cet instant là mon écureuil monte, canne en main, je commence à mouliner et de suite je sens que ces très très lourd, le combat commence, frein légérement désérré, je mouline doucement ca tape sec, je raméne le fil en douceur, ca tire et je n’ai pas fait 20 tours de moulin terrible. Je sens le poisson partir sur ma gauche, se rapprocher des bouées, je m’en écarte et mouline toujours doucement, l’eau très claire me permet de distinger la bête, j’ai l’impression de voir un loup, la belle se permet même de sauter hors de l’eau.
Siréne me coache, elle me dit doucement tranquille, j’ai les avants bras tétanisés et il reste encore 30 m avant d’échouer cette dorade.
Dans les 15 cm d’eau la belle se défend rudement, j’hésite à pomper, je remonte doucement sur la plage et au bout de 10 mn, elle s’échoue sur la plage aidée par Siréne.
Moments exceptionnels, des touristes se lèvent de leur serviette et viennent voir cette belle dorade royale et me félicitent, certains la prennent en photos. Et moi je suis tout fier de la présenter.

Grosse dorade de La Grande Motte

Vous souhaitez vous perfectionner dans la pêche de la dorade ou échanger sur la pêche de la belle aux sourcils d’or, rendez vous sur Pêche dorade