Nouvelle sortie en direction de Marseillan plage pour essayer de tuer un vieil adage : qui dit que quand le vent souffle de la terre, le poisson s’éloigne du bord et va vers le large. Arrivée et mise en place sous le soleil (qui réchauffe un peu les os) et sous un vent assez fort. La tramontane agite bien les scions de mes 3 cannes montées au vers US, au bibi et à la coque rouge.
Le seul avantage du grand vent de nord, est qu’il permet de gagner de la distance aux lancés. Difficile de voir la moindre touche, les cannes bougent sans cesse et subissent les rafales qui doivent frôler les 60 km/h.
Le temps passe et rien de particulier à signaler jusqu’à voir une de mes cannes étrangement redressée. Prise en main, prise de contact, je ferre et en effet il y a bien quelque chose…. Je ramène en douceur, la résistance est bien là jusqu’à sortir une belle dorade royale qui n’a pas résisté à un bibi.
La belle affiche 850g. Désolé pour la photo prise hors du cadre naturel mais avec un vent pareil et le sable, je ne pouvais pas sortir un appareil photo…
Par vent de Nord tous au matos….Et direction la grande bleue.
Je pense malgrès tout que c’était de la chance car plus une seule touche jusqu’à la tombée de la nuit.
Et vous que faites vous par vent de Nord ?