Belle Coque rouge du grand travers. Comme souvent après un violent coup de mer, la plage rejette un ou deux jours plus tard, les coquillages qui ont été désensablés lors de la tempête.

En se promenant le long de la plage, à fleur d’eau, il faut bien entendu regarder dans l’eau et être attentif aux coquillages qui sont au bord.

Aujourd’hui la mer a été très sympa avec moi puisqu’elle m’a offert une dizaine de belles coques rouges, qui me serviront d’appât de choix lors du prochain coup de mer.

Ce coquillage est très intéressant pour la pêche du loup, il est composé d’une grande langue rouge vif. L’avantage de ce coquillage est qu’il est très résistant et supporte bien les touches. Il m’est déjà arrivé de faire plusieurs prises sur la même coque, il faut en effet bien l’enfiler et l’attacher avec quelques tours de fil élastique.

Une petite saumure et au congél, plus qu’à attendre le prochain coup de Sud, je suis prêt….