Pêche dorade en Aout, pas facile… Sortie en fin de journée sur les plages de Marseillan, après que les baigneurs aient regagné leurs appartements de vacance surchauffés… Montage traditionnel même plus fin que d’habitude, petites brises marines, beau soleil… Bref des conditions idéales pour la peche de la dorade mais rien. Pas une belle touche, de petites touchettes pour au final remonter des dorades pas plus grosses qu’une sardine (poisson devenu rare sur les étales, cela dit en passant, et dont le prix s’enflamme, comme tout ce qui est rare,…). Mais où sont donc passées les grosses, surement plus au large par peur de cette foule agitée, ou alors dans les filets des professionnels posés à peine plus loin que la bande des 300m.
Patience, elle vont revenir, je garde espoir, …. Et vous quels sont vos résultats au bord de la belle bleue?